Le Thouarsais, il y a 180 millions d'années...

Au Toarcien, l'Europe occidentale était en grande partie recouverte par une mer épicontinentale et formait un vaste archipel. La région de Thouars était alors située à proximité d'une île, la "Terre armoricaine" ; elle correspondait à une zone de haut-fond hérissée d'écueils granitiques (Airvault) sur laquelle se déposaient des marnes et des calcaires argileux.

Paléogéographie et sédimentation

Paléoécologie

Au Toarcien, l'Europe occidentale bénéficiait d'un climat chaud et humide de type tropical, propice au foisonnement de la faune et de la flore.

Alors que le milieu terrestre était dominé par les dinosaures, le milieu aérien était occupé par des reptiles volants, les ptérosaures (Dimorphodon). En milieu marin, les grands prédateurs étaient principalement des ichthyosaures (Stenopterygius) et des plésiosaures ; sur le fond, les bivalves (dont Plagiostoma giganteum SOWERBY) côtoyaient entre autres des gastéropodes, des brachiopodes et des échinodermes et, en pleine eau, les céphalopodes étaient représentés par les ammonites (plus de 80 espèces repertoriées à Thouars !), les nautiles et les bélemnites.

 

Page d'accueil.

Activités pédagogiques de la réserve naturelle.

Réseau national des réserves naturelles à vocation géologique.

Quelques centres d'intérêt de la réserve naturelle.

Intérêt historique et scientifique des sites de la réserve naturelle.

Articles sur la réserve naturelle
et la protection du patrimoine géologique régional.

150 ans de recherche sur le Toarcien stratotypique :
quelques références essentielles.

Bloc-notes.